LES OMEGA 3

Posté sur: déc. 16, 2021

Vu par: 312

Catégories: Supplémentation

Tags: omega3 , omega 3 , bienfaits des omega 3 , a quoi servent les omega 3 , sportif omega 3

Les Oméga 3 sont un ensemble d'acides gras essentiels indispensables pour notre cerveau , notre système cardiovasculaire mais aussi pour notre santé mentale.

Les mérites des oméga 3 sont vantés depuis plusieurs années. Une consommation régulière et suffisante d’oméga 3 est recommandée par l’Organisation Mondiale de la Santé, quel que soit l’âge du sujet. Utilisés en complément alimentaire pour le cœur, les oméga 3 ont-ils de véritables bienfaits sur la santé ?

Qu’est-ce qu’un oméga 3 ?

Les oméga 3 sont des acides gras polyinsaturés, appelés encore AGPI. Ces derniers contribuent activement à nombre de fonctions, à tous les âges et sont donc essentiels au bon fonctionnement de l’organisme. S’ils sont naturellement présents dans notre corps, nous n’avons pas la capacité de tous les fabriquer.

Les oméga 3 ne peuvent pas être synthétisés par l’organisme (ou en faible quantité) et doivent donc être apportés par l’alimentation (consommation d'huile, poisson, graine, noix, colza...)
Pour tout savoir sur les aliments les plus riches en Oméga 3.

Il existe principalement 3 formes d’oméga 3 :

  • L’acide alpha linolénique (ALA), indispensable que l’on trouve dans les végétaux
  • L’acide gras éicosapentaénoïque (EPA)
  • L’acide gras docosahexaénoïque (DHA), indispensable que l’on trouve dans les produits issus de la mer.

Les bienfaits des Omega 3 pour l’équilibre cardio‑vasculaire chez le sportif

Une consommation d’oméga 3 est nécessaire à tous les âges de la vie, qu’il s’agisse de l’enfance, troisième âge ainsi que pendant une grossesse. Des études scientifiques ont révélé l’importance de ces acides gras polyinsaturés dans de nombreuses fonctions de l’organisme.

Ainsi l’acide gras docosahexaénoïque (DHA) participe au bon fonctionnement des fonctions cognitives. De plus, cet oméga 3 contribue également au maintien de l’acuité visuelle.

Le duo DHA et EPA a une forte implication dans la fonction cardio‑vasculaire. En effet, des études scientifiques ont montré que ces oméga 3 participaient au bon équilibre de l’activité cardio‑vasculaire. Cet effet bénéfique non-négligeable est mentionné par l’AFSSA (Agence française de sécurité sanitaire des aliments) dans un rapport sur l’intérêt nutritionnel des oméga 3.

Des acides gras essentiels c'est idéal pour les enfants

Le cerveau des enfants est extrêmement sollicité car il se situe au carrefour de l’ensemble des apprentissages (la marche, le langage, l’habileté manuelle, les relations avec autrui, la conscience de soi et des autres…).
Le développement du cerveau se caractérise par sa longue durée : 15 ans environ sont nécessaires pour que le cerveau atteigne sa taille adulte.
Ces lipides sont les principaux constituants des membranes cellulaires et, à ce titre, occupent un rôle primordial au niveau cérébral : la composition des membranes des neurones (cellules du cerveau) permet le bon fonctionnement des synapses, zones d’échange des informations. 

Pour récapituler la composition des membranes cellulaires c'est :

  • 40% de lipides (oméga-3)
  • 52% de protéines
  • 8% de glucides

Ainsi, les oméga 3, possèdent de nombreux bienfaits. Chez l’enfant, le DHA joue un rôle primordial. Il contribue au fonctionnement normal du cerveau et participe ainsi :

  • à la formation des neurones,
  • aux mécanismes d’apprentissage,
  • au maintien d’une vision normale.

Un apport en oméga 3 est bénéfique pour la santé. Ils agissent en prévention et contribuent à réduire les risques de maladies (infarctus, cholestérol, coeur, artères...).

Chez KDC nous sélectionnons une large gamme d'omega 3 pour leur pureté exceptionnelle et l’absence de polluants nocifs et de métaux lourds, souvent issus de petits poissons.

Nos oméga 3 sont protégés de la lumière pour la plupart ou contiennent un stabilisant Vitamine E

Oméga 3 et effets secondaires ?

Les oméga 3 sont-ils dangereux pour la santé ?
Existent-ils des risques en cas de consommation excessive ?

De nombreux chercheurs ont mené des études scientifiques sur le sujet. Pas de panique, il faudrait ingérer des quantités très importantes (difficilement réalisable) avant que cela ne soit à l'origine d'un éventuel risque.

Quelle quantité par jour ? L'apport quotidien recommandé en oméga 3 devrait être établi à 500mg.

Les oméga 3 comme supplément alimentaire des athlètes et les sportifs

Une étude réalisée par des chercheurs de l’Université de Toronto a démontré qu’une supplémentation d’oméga 3 chez les sportifs permettait d’améliorer leur développement neuromusculaire et d’atténuer la fatigue. Pour cela, plusieurs athlètes ont été supplémentés en acides gras polyinsaturés pendant 3 semaines. Après le test, ils ont affiché une augmentation de 20% de leur fonction musculaire, notamment au niveau de la cuisse. Leurs muscles ont été capables de produire plus de force et de résister davantage à la fatigue.

L’oméga 3 est excellent pour le développement osseux. Le fémur de l’athlète en a besoin, notamment dans la pratique de l’athlétisme. Ainsi, pour les jeunes athlètes, l’acide gras contribue à la bonne croissance des os, construit et régénère la structure osseuse. En consommant des aliments riches en oméga 3, le sportif va ainsi minimiser le risque de fracture.

Les oméga 3 et la fonction cardiaque

L’oméga 3 participe également au bon fonctionnement du cœur. Les sports d’endurance, notamment, augmentent le besoin de sang riche en oxygène pour l’acheminer vers les muscles. Les oméga 3 contribuent à augmenter et à fluidifier le flux sanguin. Combiné avec des exercices de cardio, un régime riche en acide gras constitue un atout non-négligeable pour ceux qui pratiquent la musculation, tant au niveau développement musculaire qu’à la récupération. D’ailleurs, pour toutes les disciplines sportives que ce soient individuelles ou collectives, les pratiquants ont besoin de force et d’endurance. C’est pour cette raison qu’il leur ait conseillé de consommer des aliments riches en oméga 3. De plus, ces acides gras possèdent des propriétés anti-inflammatoires et préviennent ainsi contre les courbatures et certains maux subis à cause de la fatigue.

Les oméga 3 permettent d’éviter les risques d’arrêts cardiaques chez les pratiquants de tout type de sport. Comme la plupart du temps, l’AVC ou Accident Cardio-Vasculaire est dû à l’instabilité artérielle, ces risques sont réduits lorsque les sportifs en consomment régulièrement. En réalité, ces acides gras sont les éléments qui participent grandement à la régularisation de la pression artérielle. Cela permet donc une circulation sanguine correcte, en plus d’une bonne oxygénation du système nerveux, prévenant ainsi l’AVC lors de la pratique du sport.

En cas de doute, il est souhaitable de demander l'avis de votre professionnel de santé.